Décoration d’intérieur et jardinières

Décorer oui, mais comment ? C’est un peu la question que tout le monde se pose me direz-vous, que l’on entre dans un nouvel intérieur ou tout simplement que l’on veuille, pour certaines personnes et de façon quasi permanente, améliorer son espace de vie.

Il s’agit d’une réaction qui, bien que pas présente chez tout le monde, reste plutôt compréhensible. En effet, la décoration d’intérieur permet d’aménager son habitat pour le personnaliser et éviter de se sentir dans une chambre de Campanile sans critique aucune envers cette compagnie hôtelière dans laquelle je fus ma foi toujours très bien reçu pour ma part par la réceptionniste d’hôtel mais aussi par les autres membres du personnel, bien que l’on ne croise ceux-ci que moins fréquemment. Oui mais voilà, cette série d’hôtel que je conseille n’offre pas vraiment ce que l’on peut appeler un intérieur personnalisé, chose que plus ou moins chacun cherche ou crée, même de façon involontaire.
Et donc tout cela pour dire que la décoration de son intérieur c’est bien, mais que l’extérieur c’est pas mal non plus et là en revanche, il faut bien admettre que j’ai tout sauf la main verte et que mes jardinières sont déplorables.

decoration interieur et exterieur jardinieresParce que si je n’ai pas la prétention d’avoir le niveau de quelqu’un qui a suivi une formation de décorateur d’intérieur, je me débrouille plutôt pas mal je trouve. Mais alors pour entretenir les jardinières qui se trouvent sur mon balcon, c’est la catastrophe. Bon remarquez, je ne m’y suis pas essayé, donc difficile de dire ce que cela pourrait donner, mais de toute façon je n’ai jamais été doué pour tout cela. Si le contrôleur des impôts voit mon balcon depuis son bureau (mon appartement donnant sur le centre des finances publiques), il peut effectivement se dire que c’est la catastrophe ces plantes non entretenues qui donne des espèces de simili-lierres pas très jolies et que son propriétaire,  ferait bien de suivre une petite formation de conseiller en jardinerie. Pour l’occasion il aurait pleinement raison. Il faut le préciser à nouveau comme je le disais au-dessus, je n’ai pas la main verte de nature et n’ai jusqu’à présent jamais eu de goût pour cela je dois bien l’avouer, hors le goût me paraît être la condition sine qua non pour toute opération de déco ou d’embellissement.

Vous vous en êtes aperçu(e) il s’agit du second billet décoration de ce blog, une rubrique idoine sera créée en temps utile si d’autres billets de cette teneur venaient à voir le jour.

Le webmaster peut avoir noté cette page.
[Total: 0 Average: 0]