Devenir autoentrepreneur

Devenir autoentrepreneur, dans les différentes formules qui s’offrent à vous pour monter votre micro-entreprise, continue d’offrir certains avantages comme la simplification de votre comptabilité et de vos démarches administratives. Si le statut a été plusieurs fois revu et ce pas vraiment pour ne pas dire pas du tout à son avantage, il offre encore des facilités pour monter un début d’activité et peut s’avérer être un bon statut pour celles et ceux qui cherchent à exercer une activité parallèle à leur activité professionnelle principale pour bénéficier ainsi d’un complément de revenus.

Alors il faut savoir avant de vous lancer dans ce statut que vous allez relativement vite être capé et ce encore plus rapidement qu’avant. Si je ne peux plus vous donner les deux seuils à ne pas dépasser, il s’agissait avant de 32 600 euros pour activités de services et professions intellectuelles et d’un peu plus de 80 000 euros avec achats et ventes de marchandises. Aujourd’hui, pour les prestataires de services immatériels diront-nous pour simplifier, le plafond du chiffre d’affaires a été ramené à 19 000 euros et des poussières… Tout en sachant que, comme pour la précédente limite, il s’agit de 19 000 euros sur un an et que votre activité doit s’inscrire dans une certaine proportionnalité chaque mois. Pas question de signer un gros contrat de 15 000 euros facturés d’un coup, vous seriez alors forcé(e) de changer de statut.

Les avantages

avantages devenir autoentrepreneurD’un autre côté, la faiblesse des contraintes administratives (tenir une comptabilité simplifiée), la rapidité des démarches d’inscription (même si l’attente du numéro de Siret peut parfois être très longue – dix mois dans mon cas – mais cela ne vous empêche pas de commencer à exercer) et l’exonération de TVA – qui là aussi vous évite des déclarations et du temps – continue de rendre le statut intéressant pour celles et ceux qui veulent devenir autoentrepreneur pour exercer une activité annexe comme dans mon cas pas exemple. Ce qui ne veut pas dire que je n’en changerai pas un de ces quatres, mais pour le moment ça me convient encore.

Les inconvénients

Comme je le disais, on est vite capé, encore plus vite qu’avant. On peut considérer ensuite qu’il s’agit d’un statut friable. Depuis sa création, le statut d’autoentreprise a tout de même subi plusieurs modifications ou réformes qui ne l’ont pas renforcé au contraire et il continue d’être la cible de nombreuses personnes et en particulier des artisans, comme si tous les autoentrepreneurs exerçaient dans un domaine propice à concurrencer l’artisanat français. On peut donc se demander si devenir autoentrepreneur sera encore intéressant dans les années à venir…

En conclusion

En guise de conclusion à tout ce que je viens de dire je dirai que le choix de l’autoentreprise peut encore être intéressant en complément de revenus mais si vous voulez monter votre entreprise comme activité principale, je vous conseille de vous orienter tout de suite vers un statut plus adapté comme l’EURL par exemple si vous êtes seul.

Le webmaster peut avoir noté cette page.
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *