La Roja au sommet, billet très en retard

La Roja s’est emparée pour la deuxième fois consécutive du titre de champion d’Europe (avec un titre de champion du monde intercalé entre les deux) en dominant 4 à 0 une Squadra Azura courageuse mais particulièrement malchanceuse sur cette finale de l’Euro 2012.

Kiev fut donc le théâtre hier de l’entrée d’une génération et d’une équipe de footballeurs dans l’histoire du football comme étant la plus prolifique. l’Espagne en remportant 4 à 0 sa finale contre l’Italie a fait d’une pierre deux coups, poursuivant sa moisson de trophées elle en a aussi profité pour faire taire les critiques.

Dominés dans tous les compartiments du jeu, les italiens pourtant auteurs d’un très bon Euro 2012, s’inclinent face à la meilleure équipe mondiale de tous les temps (en termes de résultats) qui aura retrouvée à l’occasion de cette finale toutes les couleurs dont elle seule sait nous gratifier.

Tournant jusqu’alors à l’économie de par la fatigue des joueurs qui composent la sélection (les très rares joueurs n’ayant pas profité des saisons épuisantes du Barça et du Real et de leurs joutes dans les classicos auront pour autant eu des calendriers bien chargés, David Silva pour un titre de champion avec Manchester City et Fernando Torres (malgré une saison en demi-teinte pour ce dernier) pour un titre de champion d’Europe (la ligue des champions) avec son club de Chelsea , la Roja pouvait, enfin laisser parler la poudre à nouveau.

L’Espagne aura donc eu l’intelligence, en plus de son talent natif, de laisser-parler ses détracteurs, tout en sachant que son jeu en une touche à la fois fluide et rapide demande énormément de courses, courses qu’elle n’étaient pas en mesure de produire sur toute la durée de la compétition. Cette économie lui aura permis d’économiser toutes ses forces pour, lors de son dernier match, faire parler la poudre, une victoire 4 à 0, plus large victoire en finale d’un tournoi majeur jusqu’alors détenue par la France suite au fameux 3 0 de France – Brésil en Finale de coupe du monde en 1998.

Pour le plaisir des yeux, les buts en vidéos de la finale Espagne Italie Euro 2012

 

Le webmaster peut avoir noté cette page.
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *