Les grandes étapes du développement de l’enfant

developpement-bebeAujourd’hui sur dans notre récente catégorie sur les informations santé nous allons aborder un thème passionnant, celui du développement et de la croissance de l’enfant. L’avenir d’un individu se construit autour de son enfance. Pour cette raison, les parents doivent faire en sorte que leurs enfants vivent dans un environnement qui tend à optimiser le développement de leur organisme, ainsi que l’accroissement de leurs facultés mentales et intellectuelles. Cette période qui va de la naissance à la puberté est, en effet, une phase très importante du cycle de la vie, car c’est en cet espace de temps que l’enfant s’imprègne des pratiques, de l’affection et de tout ce qu’il a appris, pour ensuite les associer à sa vie future. Une relation juste et saine entre parents-enfant et son entourage serait, de ce fait, l’élément déterminant du développement de l’enfant. Mais ce développement se construit également autour de plusieurs axes.

Bien grandir

eveil_bebeTout d’abord la croissance. Celle-ci doit suivre un certain rythme selon l’âge de l’enfant. Jusqu’à son troisième mois, un bébé doit par exemple gagner 30 grammes et mesurer en moyenne plus d’environ 10 centimètres de son poids initial. Cette prise de poids et de mesure se décroit au fur et à mesure que bébé grandit. Vous trouverez plus d’informations sur les courbes de croissance sur le site mpedia.fr

La dentition se met également en place en entamant les dents du devant aux molaires. Mais n’oublions pas que développement rime avec alimentation. L’enfant devrait manger une grande variété d’aliments. Il développera par la même occasion sa faculté à se nourrir seul. Cela s’appelle la diversification alimentaire et commence aux environs du 4ème mois. Voici un tableau sur l’introduction progressive des aliments qui pourra vous aider.

Les fonctions motrices

L’ensemble des fonctions permettant le mouvement se façonne depuis la naissance. Une simple succion peut en effet se transformer en coups de pieds nets à 3 mois. Bébé commence à être curieux par rapport à son corps et par son environnement même. Il se touche les doigts, il regarde ses orteils bouger, il jette un regard autour de lui. Il essaie de manier des objets. Il s’agite et se remue au ventre, au dos… A un an, tenu par la main, il exécute ses premiers pas. Puis sans les mains, il marche. Il fait des sauts, il descend d’une hauteur sans peur ni difficulté, il gribouille… A 4 ans, il commence à former des lettres en écrivant son nom. Cette faculté se développera au fil des années.

Acquérir les connaissances

Puis, il y a l’acquisition des connaissances. A 3 mois, bébé reconnait les personnes qui lui sont familières. Il commence à mâchouiller des objets à 6 mois. Il commence à développer une faculté de compréhension, d’imitation, de mémoire, de planification. Il converse, s’exprime. Il manie correctement les objets.

L’importance de la communication

La communication est tout aussi importante dans le développement d’un enfant. Par le sourire, tout d’abord, et par le mouvement. Bébé commence à babiller à 6 mois. Il se retourne quand on l’appelle à 10 mois. Il fait connaissance avec son corps. Il s’enrichit en vocabulaire à 4 ans en acquiesçant des règles grammaticales au fil des ans.

Côté affectif

Côté affectif, il se tisse un lien particulier lors de ses contacts avec maman. Il pleurniche pour attirer l’attention. A 10 mois à peine, la séparation avec les personnes avec qui il s’attache se complique. Il stimule son sens de la collaboration, d’imagination, d’argumentation, de sociabilité ou encore du regret. Il façonne la propre conception de sa personne en se manifestant du plaisir même en étant bébé. Il veut être plus indépendant. Il prend son bain tout seul, s’essuie tout seul. Il est capable de s’évaluer, s’identifier par rapport aux autres et exprimer sa pensée.

La socialisation

Il se conscientise sur son rôle au sein de la société. Il peut mettre de l’ordre dans ses jouets. Papa et maman commencent à lui confier des tâches domestiques. L’enfant commence à se prendre en main tout seul, par exemple en préparant son petit déjeuner. Il va à l’école. Il fait des tâches ménagères plus importantes à 12 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.