Occuper les enfants : trajet / embouteillages

Réussir à occuper les enfants sur le trajet

occuper-enfants-embouteillagesComme chacun sait et pour le peu que cette dernière n’ait pas été préalablement optimisée et / ou que vous ayez joué de malchance, la route des vacances peut parfois être longue voire très longue. Se pose alors la fameuse et sempiternelle question que se posent d’autant plus les jeunes parents sur leurs premiers longs trajets de vacances : comment occuper les enfants sur la route des vacances, et en particulier, car c’est plus long aussi pour eux ne nous y trompons pas, comment occuper les enfants dans les embouteillages ? Nous allons aborder ensemble dans les lignes qui suivent quelques pistes qui pourraient bien vous servir lors de vos prochains congés au moment où vous prendrez le chemin des autoroutes et des routes départementales qui vous mèneront jusqu’au lieu tant convoité et que vous avez attendu de trouver tout au long de l’année qui vient de s’écouler.

Faire des jeux sur la route des vacances

Consoles de jeux vidéos portable

Ces deux questions trouvent presque toujours la même idée comme solution, celle du jeu. Si certains parmi les plus high-tech verront d’un bon œil l’utilisation de consoles de jeux vidéo portables, et au final pourquoi pas à partir d’un certain âge, il est tout de même déconseillé d’y jouer pendant toute la durée du long trajet des vacances.

Jeu de l’immatriculation et du département

Du reste et au risque de paraître vieux jeu, il y a sans doute d’autres jeux, si simples soient-ils, qui sont davantage dans l’esprit des vacances. Nous pensons là à des jeux qui offrent davantage d’échanges entre les parents et les enfants. Des jeux qui respirent un parfum de vacances. Par exemple, si vos enfants sont en âge de comprendre, le jeu des plaques d’immatriculation où vous devez leur faire deviner quel département se cache derrière quel numéro. À noter le seul petit bémol au sujet de ce jeu que vous pouvez tout aussi bien y jouer entre adultes et qu’il ne sera pas non plus il est vrai hyper pratique dans les embouteillages ou le nombre de plaques d’immatriculation défile moins vite que quand on roule, que l’on double ou que l’on se fasse doubler.

Jeu de question-réponse

Les-incollablesCoincé dans un gros embouteillage avec votre ou vos enfants, vous pouvez substituer ce jeu à n’importe quel jeu de questions-réponses dans lequel les côtés éducatif et ludique dans l’échange entre les enfants et les parents seront essentiels. Dans cette rubrique, les personnes qui font partie de la génération de votre webmaster se souviendront peut-être du jeu qui faisait fureur à l’époque (et peut-être est-ce encore d’ailleurs le cas auprès d’un public jeune), Les Incollables. Nous n’avons pas testé le site (d’où vient d’ailleurs l’image ci-contre) pour lequel nous venons de vous mettre le lien mais n’hésitez pas à nous faire un petit retour à son sujet dans les commentaires ci-dessous si vous l’avez fait.

Leur parler des vacances

Ici nous allons procéder de la même façon que sur l’article consacré à la route des vacances, imaginer et se souvenir des vacances suivant du trajet dont il est question.

Qui s’annoncent avec des projections

Comme nous l’évoquions pour les adultes, le trajet paraît (sans doute plus encore) long pour un enfant. Pourquoi ne pas évoquer avec vos bambins les activités qu’ils souhaitent faire pendant leurs vacances et qu’ils pourront raconter à leur petits camarades en rentrant. Il sera important de bien baliser sur ce qu’ils pourront effectivement faire ou pas, mais les amener à se projeter peut être une bonne idée pour occuper les enfants pendant le trajet des vacances.

Qui viennent de s’écouler avec les souvenirs

Une fois encore la sensation ne sera pas forcément différente de celle que nous pouvons avoir en tant qu’adulte et peut-être même qu’elle le sera dans des proportions avec un blues du retour des vacances qui pourrait bien attrister l’enfant. Si les recettes pour faire passer ce blues ne seront pas les mêmes que celles que nous avons évoquées dans le billet précédent sur la route des vacances, d’autres existent. Imaginons par exemple que vous ayez profité des vacances pour faire des jeux de société en famille. En règle générale les enfants en sont très friands. Vous pourrez par exemple, à condition que vous puissiez vous y tenir bien évidemment, promettre à l’enfant de rejouer à ces jeux au retour de congés.

Le webmaster peut avoir noté cette page.
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *