Ne pas compter ses heures

Quand on se lance dans une activité professionnelle pour monter son entreprise, qu’elle que soit l’ambition qu’on ait pour elle, il faut dans un premier temps et tant que celle-ci ne grossit pas et que l’on est son propre patron d’une petite structure, ne pas compter ses heures. Bon alors OK, d’accord, ce n’est pas la facette la plus sexy du fait de devenir entrepreneur que je suis en train de vous présenter là, mais il n’y a pas, il faut passer par là. Et attention, je dis cela pour ceux qui envisage de se développer par la suite mais cela commence de toute façon dès le moment où vous voulez devenir autoentrepreneur si vous choisissez de commencer par ce statut.

La genèse de votre activité ou d’un projet

Au début y avait rien au début c’était bien. Ou pas. Après cela dépend et certains entrepreneurs qui connaissent ou ont connu une crise de croissance (j’y consacrerai un billet dans les semaines qui viennent) aimerait revenir à leurs débuts mais à la base, faut pas être fainéant. Si la perspective de pouvoir peut-être l’être un jour en récoltant les fruits de son travail peut être un moteur, voire une source intarissable de son labeur, à la base, faut du Téflon comme dirait l’autre. Faut du solide, du dur, ne pas rechigner à la tâche. Forcément, quand on part de zéro, tout est à construire.
C’est pour cela que quelqu’un qui entreprend et qui souhaite vivre de son activité ainsi montée doit avoir bien présent à l’esprit que cela ne lui tombera pas tout cuit dans le bec si talentueux soit-il dans son domaine. À la base du moins j’entends, après et c’est bien là que nous avons tous envie d’arriver non ?

De la motivation pour y arriver

motivation au travail

Besoin d’une source d’énergie ?

 Ce n’est pas dans les piles qu’il faut chercher l’énergie. Enfin, je me comprends. Non, ce qu’il vous faut, ce sont des sources de motivation. Beaucoup de motivation. Nous venons de le voir, le fait de récolter les fruits de son travail précédent sans rien faire, ou mieux encore, en continuant de développer d’autres projets peut être une source. Chacun les siennes, personnellement cela se situe à peu près à mi-chemin entre les deux options évoquées juste au-dessus. En attendant, je vous laisse trouver la ou les vôtres car vous allez en avoir bien besoin. Sur ce, je vous laisse, j’y retourne car il y a encore pas mal de boulot pour ma part mais je ne pars pas sans vous souhaiter bon courage.

Le webmaster peut avoir noté cette page.
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *