Gotye. Somebody That I Used To Know

Gotye et son carton actuel avec Somebody That I Used To Know est pour moi l’occasion rêvée d’un petit billet dans la rubrique musique, qui, je plaide coupable, n’est pas encore assez remplie et actualisée. Voici donc un billet sur, comme dirait Manu dans le 6-9, mon chouchou du moment, le belgo-australien Gotye.

Alors Gotye, si je ne connais comme beaucoup d’entre vous que son titre phare du moment, Somebody That i used to know, je vais très prochainement aller découvrir les autres pistes qui seront, je l’espère, d’aussi bonnes surprises.De son vrai nom Wouter De Backer (Gotye étant son nom d’artiste) notre ami belgo-australien est né en Belgique puis a vécu en Australie après que ses parents aient décidé d’aller s’y installer alors qu’il était encore très jeune (2/3 ans). Batteur à la base, Wouter a fait partie de plusieurs groupes avant de se lancer en solo sous le pseudo Gotye.

Traduction française de son prénom qui se prononce donc « Gautier ». Alors si je dis en solo, c’est un bien grand mot car tout auteur, compositeur et interprète qu’il est, Gotye n’est jamais vraiment seul et n’hésite pas à s’associer à d’autres chanteurs ou chanteuses comme certains des membres des groupes dont il fit partie ou encore comme la chanteuse Kimbra (Kimbra Johnson de son nom complet), dans le cas de Somebody That I Used To Know. C’est sans doute d’ailleurs la parfaite symbiose des deux voix en accord avec une musique douce et qui monte puissance en même temps que les chanteurs au fil du morceau qui a fait de Somebody That I Used To Know un OVNI remarquable et un succès incontestable diffusé sur toutes les ondes. Souhaitons donc à Gotye de poursuivre sur cette voie et espérons que le succès de l’album Making Mirrors soit du même acabit que son fameux hit en duo avec Kimbra.

J’allais publier le message en l’état, mais puisqu’avant cela je suis allé écouter l’album, je complète ce billet pour vous dire que l’album m’a l’air plutôt sympa même si j’ai moins accroché sur deux ou trois pistes. En revanche, même s’il ne s’agit là que d’une première écoute, j’ai trouvé quelques morceaux dans la même veine que Somebody That I Used To Know et dans lesquels, comme pour ce dernier, Gotye a des accents de Sting dans la voix comme I Feel Better par exemple. Bref Making Mirrors de Gotye s’annonce comme un probable prochain investissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.