Hockey Wasquehal : Bon tournoi pour Sacha et les moustiques

En ce vendredi onze novembre 2011, pas de cataclysme ni de drame quelconque me concernant, une sympathique découverte en revanche, celle des lions de Wasquehal, ou plutôt leur catégorie moustique, c’est-à-dire l’équipe des jeunes hockeyeurs wasquehaliens âgés de moins de 9 ans, plus précisément baptisés les U9.

C’est sur la patinoire de la métropole lilloise que Wasquehal recevait les 5 autres équipes du Nord (Dunkerque, Valenciennes, Amiens, Compiègne et une autre qui m’échappe) à l’occasion d’un petit tournoi ou chaque équipe jouait quatre matchs.

Les lions de Wasquehal entamaient ce mini-tournoi tambour battant mouillant le maillot d’entrée et montrant un très beau hockey aux spectateurs venus nombreux malgré le froid de la patinoire. Après deux victoires satisfaisantes puis une troisième après une longue pause, les moustiques de Wasquehal finissaient par s’incliner dans leur dernier match contre une équipe d’Amiens trop forte (avec une moyenne d’âge vraisemblablement plus élevée) pour eux et pratiquant elle aussi un très joli hockey sur glace.

Venu pour la première fois voir jouer au hockey mon cousin de 7 ans, j’ai trouvé cela aussi intéressant qu’impressionnant. Il est vrai que Sacha, au même titre que ses petits camarades, dispose d’une aisance impressionnante sur la glace et patine à la fois vite et bien. Comme j’ai pu le dire à plusieurs reprises au cours de la journée, pour quelqu’un comme moi qui ne tient déjà pas debout sur des skis, je trouve cela éminemment respectable. Du reste, maîtriser le patin, la crosse et le palet, quand on voit tout l’équipement de hockey sur glace porté par ces jeunes moustiques, est là aussi fort surprenant. De la tête au pied, cela représente tout un matériel qui s’avère relativement cher car complet et de bonne qualité. Les maillots des équipes ressemblent, déjà à cet âge là, aux maillots de nhl portés par les joueurs de hockey sur glace américains. Sous ces maillots et ces casques, un équipement de hockey complet allant jusqu’au patin et protégeant les joueurs, un degré supérieur encore pour les gardiens, carrément en armure 😉

Mettant pour la première fois les pieds dans une patinoire, je découvrais le hockey sur glace, (hors matchs retransmis à la télé) mais aussi le public venu patiner et l’entretien que demande une patinoire. Car si l’équipement des joueurs de hockey sur glace est conséquent, celui de la patinoire en termes de machines à acheter est également très spécial. Une machine appelée surfaceuse ou resurfaceuse passe sur la glace pour y déposer plusieurs centaines voire milliers de litre d’eau adoucie, avant de lisser la glace alors prête pour une nouvelle utilisation.

Une fois la surfaceuse passée, le public ayant profité de ce jour férié pour investir la patinoire prend place sur la glace, laissant apparaître de nombreux profils différents, des patineurs confirmés aux débutants collés à la rambarde.

Pour nos jeunes hockeyeurs aux maillots bien percés, c’est l’heure de la douche et de la récupération après une matinée bien remplie (comme pour les parents d’ailleurs, aidants multi-casquettes), avant de remettre ça lors d’un prochain tournoi.

Le site officiel des Lions de Wasquehal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.