Les plages du débarquement en Normandie

Comment parler de la Normandie et d’un séjour dans la région sans parler des plages du débarquement ?

Histoire et tourisme intimement mêlés

les plages du débarquementIl s’agit sans doute des plus grandes étendues de cohabitation entre histoire et tourisme de France. Les cinq plages du découpage militaire (pour informations Utah, Omaha, Gold, Juno et Sword) de l’époque regorgent de villes et de villages hautement touristiques et accueillants. Vous trouverez, côte oblige, de très nombreuses activités maritimes et aquatiques : plongée, sports nautiques
Bien évidemment les villes des plages de Normandie savent y faire en matière de tourisme. Les magasins de souvenirs y sont nombreux, les terrasses des cafés très accueillantes ; les gîtes, les hôtels, les restaurants (et ceux qui font les deux à la fois) sont légions.

De nombreuses visites historiques à faire

D’un point de vue historique les visites des plages du débarquement sont on ne peut plus nombreuses et nécessitent à elles seules un séjour en Normandie de longue durée pour les férus d’histoire. Nous avons déjà vu cela avec la pointe du Hoc (lire l’article) mais il est vrai qu’il y a bien d’autres lieux où le souvenir est on ne peut plus présent. Des cimetières militaires américains de Colleville ou allemands de la Cambe en passant par les sites stratégiques militaires comme la batterie allemande de Longues-sur-Mer ou encore, pas le long des plages normandes même mais un peu à l’écart de celles-ci, les lieux de parachutage comme Pégasus Bridge ou Sainte-Mère-Église qui hébergent des musées bien évidemment, mais aussi d’autres établissements rappelant les événements du 6 juin 1944 (auberges et restaurants aux noms des héros et des lieux du débarquement). D’autres informations pour organiser votre séjour ou circuit ici.

Et bien sûr si vous voulez plus d’informations, j’ai créé, comme vous le verrez sur cette page, un site Internet dédié aux plages du débarquement je vous invite bien entendu à aller y faire un tour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *