Coup de gueule SNCF

Salut à tous,

Bon je devais initialement profiter du trajet en train de ce matin pour pouvoir écrire autre chose, mais les nouveaux ratés de la SNCF m’ont donné envie de faire une petite pause coup de gueule en rédigeant ce petit billet. Je pense que vous vous y reconnaitrez, vous, passagers habitués de la SNCF et victimes permanentes de ses retards répétés ainsi que vous, personne côtoyant un ou des habitués du train et qui les entendez se plaindre à répétition des problèmes rencontrés avec la SNCF.

Un bon petit coup de gueule pour vous faire part de mon désarroi face à la psychologie et au comportement dont font preuve certains membres du personnel de la SNCF.

Aujourd’hui, après un énième retard cette semaine sur ma ligne, je prends la décision d’aller {me plaindre|demander des informations sur la ligne} au guichet.

Alors précisons un peu les choses, quand je dis retard, pour être tout-à-fait franc il s’agit d’un peu plus que cela. Il s’agit en fait d’une des spécialités, du péché mignon, du café crème de la SNCF, le fameux suppression de ton train + retard sur le suivant. Voilà qui m’a fait arriver trois quarts d’heure plus tard que l’heure {habituelle plus si habituelle que cela|dont on n’ose que modérément caresser l’espoir qu’elle soit respectée} prévue, celle annoncée par la  SNCF.

Alors qu’est-ce que trois quarts d’heure me direz-vous? Effectivement en termes de retard de la part de la SNCF, ce n’est pas encore ce qu’il y a de plus excessif et j’ai d’ailleurs connu, comme vous très probablement d’ailleurs, bien pire. Le problème le plus gênant, et le plus pénible, c’est le côté récurrent.

colèreParce qu’avec les changements d’horaires récents de la part de la SNCF , j’arrive désormais, normalement, bien en avance tous les jours. Heureusement. Heureusement parce que nous sommes jeudi et au bilan hebdomadaire nous avons déjà, train supprimé et retard ce matin, retard hier, train supprimé avant hier soir, retard lundi, bref une semaine sympathique…

Et comme je le dis, j’ai la chance d’être censé être large niveau horaire, mais les usagers qui sont justes niveau timing, ils peuvent s’asseoir sur le respect des horaires annoncés et prier pour avoir un employeur / agenda social tolérant…

Et c’est quand on leur fait remarquer que le service laisse à désirer que la gigantesque blague devient excessivement agaçante,  on nous sort les excuses suivantes :

– Contractuellement on n’est pas obligé de vous faire arriver à l’heure. A quoi ça sert alors d’afficher des horaires? C’est comme pour un budget, il faudrait mettre prévisionnel à côté des horaires.
– Oui on sait Monsieur, on est désolé, mais nous, contrôleurs, on n’y peut rien. Parfait, je comprends, vous m’arrêterez donc au poste de l’agent qui a merdé pour que je puisse traiter de charlatan la bonne personne.
– Ou encore, pas plus tard que ce matin, on me sort :

oui, en ce moment il y a des problèmes mais regardez bien à l’année combien de fois vous arrivez à l’heure et combien de fois vous arrivez en retard…

Alors ce gros malin devrait se rendre compte de deux choses. Primo, on arrive plus souvent à l’heure qu’en retard mais que ce n’est pas flagrant au point de fanfaronner non plus, et qu’on est quand même plus dans le 65/35 que dans le 90/10 ce qui serait, je trouve, une qualité de service minimum. Secundo, le prélèvement (j’ai choisi de payer mon abonnement par prélèvement automatique), lui, excepté le fameux mois de compensation ridicule mais j’y reviendrai, il est majoritairement respecté. On me prélève bien tous les mois la bonne somme. Il n’y a pas des mois où l’on ne me ponctionne que d’un pourcentage majoritairement respecté…

Conclusion de ce coup de gueule contre la SNCF, il faudrait quand même que certains de ses employés se rendent compte :
– Qu’ils auraient beaucoup moins de clients si le prix de l’essence n’était pas aussi élevé et si les gens avaient un peu plus de moyens.
– Que les maigres compensations financières accordées aux usagers abonnés au titre des grèves et retards sont risibles et disproportionnées au regard des soucis occasionnés.
– Que l’arrogance de certains permet de véhiculer correctement une image déplorable de leur institution et indirectement de l’État, mais pas des passagers.

Dernière précision, j’ai croisé, depuis que je prends le train des contrôleurs et des agents de la SNCF qui savaient faire preuve d’intelligence et avaient le sens du service. J’espère que s’ils lisent ce billet, ils ne se sentiront pas visés et sauront le prendre avec la philosophie qui manque à leurs collègues.

La photo vient d’ici

3 réponses à Coup de gueule SNCF

  1. julien dit :

    Ça me rappelle l’époque où j’allais tous les jours à Valenciennes en TER… Bizarrement, je n’en suis pas nostalgique 😉 Encore récemment, j’ai entendu parlé de soucis récurrents avec Transpole sur Lille. Donc, soyez écolo et vive les transports en commun ! Sinon, faites comme moi : voiture GPL (écolo et individuel) : 0.59€/L en Belgique !

  2. admin dit :

    Comment ça tu n’es pas nostalgique de cette époque, je ne comprends pas, cette ligne était pourtant particulièrement sympathique 😉

  3. sampras dit :

    bonjour, j’ai 23ans, et je viens vous faire par de ma colère vis à vis de la SNCF. il y a deux mois ( moi d’avril ) je suis partis en vacance voir mon père en Vendée.( Luçon ) pour revenir à Perpignan j’ai du prendre un billet de train a la gare de Luçon. Que j’ai payer 81.80€ ( la Rochelle- Perpignan) deux jour après j’ai par inadvertance renversé un liquide sur mes billets qui a effacer l’encre ainsi que la bande magnétique. Je suis repasser le lendemain matin, (ainsi que les trois jours qui suivent pensant tombé sur une personne ayant un minimum de morale se qui n’a pas était le cas…) à la gare de Luçon où j’ai étais très mal accueillit par le personnelle,ne sachant pas faire la différence entre surbrillance et transparence et ne cherchant pas a comprendre ma situation. repartant sans réponse concrète et avec des billets dans un salle état. je m’aperçois que par surbrillance on distingue l’intégralité de mes billets. je décide donc d’annuler mon billet avec le code dossier situer sur le billet via le service en ligne et comme conseiller par le site. remplir un formulaire de remboursement et de l’envoyer au service de remboursement situé a ARRAS. Je prends par des conditions de remboursement qui stipule que l’en cas de PERTE ou de VOLE aucun billet ne pourrais être remboursé. en l’occurrence je possédé les billets. ( je tiens a dire également que nul part dans les conditions il y a écrit quand cas de détérioration des billets aucun remboursement ne seras effectué)
    1moi après je reçoit comme réponse, nous sommes dessolé mais en cas de vole, perte, ou détérioration des billets aucun remboursement ne sera effectué.
    je gagne 900€ par moi, et quand je vois le revenu de Monsieur Pepy Guillaume qui avoisine les 250000€ annuel je trouve sa aberrant. Les prix des billets sont déjà assez chère et l’erreur est humaine ! je suis pas un brigand et je n’ai pas fait exprès de renversé le liquide sur mes billets. je me serrai bien passer de sa ! Surtout étant obliger de reprendre des billets pour rentrer, et pensant que le contrôleur serait dans la même optique que la gare de Luçon, c’est a dire pas conciliante et sans éthique.
    Le pire c’est que je me retrouve avec des billets annulé, qui non donc pas servit, dont je n’aurai jamais de remboursement…
    pourquoi ne pas remboursé si ils ont étais annulé ?

    Pour revenir au employés de Luçon, si ils aiment pas leur travail, autant en changer parce que c’est l’image de l’entreprise qui en prends un coup !

    Pour ma part, PLUS JAMAIS j’utiliserai le moyen de locomotion SNCF ! je préfère utilisé le covoiturage moins chère que contribué au 20000€ mensuel de Monsieur Pepy Guillaume et à l’enrichissement de cette société.
    Je tiens a précisé que la SNCF fait partis des rares entreprise a ne pas fournir de duplicata… tout est une question de profit en dépit des pauvres français.

    j’avais qu’a prendre plus soin des mes billets mais si personne dit rien, personne sait rien. un peu comme le nucléaire personne en parle. Pourtant c’est grave!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.