Intouchables

Je devais logiquement pour ce billet cinéma vous donner mon point de vue sur la guerre des boutons que j’avais préférée, mais j’ai très largement surestimé le temps à l’affiche du dernier sorti. Qu’importe, passons à autre chose, et en l’occurrence Intouchables.

Inspiré d’une histoire vraie, Intouchables, d’Eric Toledano et Olivier Nakache, met en scène François Cluzet, dans le rôle d’un aristocrate en fauteuil suite à un accident de parapente l’ayant rendu tétraplégique et Omar Sy son aide à domicile banlieusard des temps modernes.

Paralysé des pieds jusqu’à la base de son cou, Philippe est à la recherche d’un employé l’assistant dans tous ses faits et gestes et étant à la fois son bras droit et sa compagnie permanente. Fatigué de voir défiler des profils BCBG bien pensants et qui ne tiennent pas le choc, Philippe est attiré par la candidature pour le moins surprenante et à première vue inadaptée de Driss, jeune de banlieue venu signer une attestation de recherche d’emploi lui permettant de toucher ses droits assedic.

Véritable choc des cultures, la rencontre entre les deux hommes va s’avérer bien plus riche d’enseignements et de complicité que ce qu’aurait pu penser les autres aidants de Philippe, Yvonne et Magalie (interprétées respectivement par Anne Le Ny et Audrey Fleurot). De nombreux standards sur la bourgeoisie (Philippe est amateur d’art, domaine pour lequel il est considéré comme une pointure ; de musique mais aussi plus généralement de style classique) et les blocs hlm des quartiers (Famille nombreuse, drogue, etc.) sont passés en revue pour finalement s’entremêler autour de ce couple atypique.

Si certains d’entre vous l’identifieront peut-être mieux ainsi, Omar Sy est l’acteur que vous retrouvez aux côtés de Fred Testot dans le SAV d’Omar et Fred ; nul doute qu’après avoir vu ce film vous retiendrez son nom davantage et prendrez pleinement la mesure de son talent d’acteur. Le tandem qu’il forme avec un grand François Cluzet, une nouvelle fois, est saisissant, drôle, émouvant. Incontestablement le film de l’année parmi ceux que j’ai eu l’occasion d’aller voir. Si je dois vous convaincre avec un avis personnel, je vous dirais que ce film entre directement dans le top 5 de mes films préférés, si je dois le faire de façon plus objective, alors je vous dirais qu’il s’agit indubitablement, parmi les rares films qui la provoquent, de la plus grosse salve d’applaudissement que j’ai connue depuis que je vais au cinéma. Un signe qui ne trompe pas.

Nul doute que Philippe Pozzo di Borgo et Abdel Sellou sont fiers d’avoir pu permettre à ce film de voir le jour.

Une nouvelle fois l’affiche du film est tirée de la page Intouchables du site allociné sur lequel vous pourrez retrouver parmi d’autres la bande-annonce du film.

5 réponses à Intouchables

  1. J’avais déjà vu la bande-annonce qui, pour une fois, ne dévoile pas tous les meilleurs moments du film. J’hésitais à le voir au ciné ou à le télécharger (légalement, bien sûr). Et bien, après la lecture de ton article, j’irai peut-être plutôt le voir dans un cinéma alors.

  2. admin dit :

    Salut l’ami. Effectivement si tu dois aller au cinéma une fois dans les 6 prochains mois, c’est maintenant pour aller voir Intouchables 😉

  3. Olivier dit :

    un film extra ! je n’ai jamais autant ri dans une salle de ciné…. !!!

  4. Je suis effectivement allé le voir vendredi soir à l’UGC de Villeuneuve d’Asq, séance de 22h00, après un menu ciné au Mc Do car ça réduit le prix de la place de ciné à 5€ environ (Pour les amateurs de bons plans : Tartines & Cie propose un menu ciné également – ça permet d’acheter ses places de ciné avec des tickets resto). Bon, pour en revenir sur le film Intouchables, il est effectivement très drôle dès les 10 premières minutes. C’est une comédie très réussie qui marche énormément grâce au rire très communicatif d’Omar Sy. A voir absolument et à revoir très certainement [;-)].

  5. admin dit :

    Et ouais c’est génial comme film !

    @Olivier : Ça fait plaisir de te voir commenter ici mon ami 😉

    A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *